Articles Nouvelle République,  Divers

Bouclier tarifaire maintenu, chèque énergie élargi : les annonces d’Elisabeth Borne


La Première ministre Élisabeth Borne a présenté les mesures du gouvernement sur la hausse des prix de l’énergie. Le bouclier tarifaire est maintenu en 2023 pour limiter les tarifs à +15 % et des chèques énergie exceptionnels vont être distribués.


 

Aux côtés du ministre de l’Économie Bruno Le Maire et celle de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, la première ministre Élisabeth Borne a fait le point sur la hausse des coûts de l’énergie au cours d’une conférence de presse ce mercredi 14 septembre 2022.

Des annonces très attendues alors que le bouclier tarifaire doit expirer à la fin de l’année 2022. Le gouvernement avait déjà donné plusieurs indices ces derniers jours.

Un bouclier tarifaire maintenu en 2023

Le bouclier tarifaire, qui permet de geler l’augmentation des coûts de l’électricité et du gaz, va être maintenu sous une autre forme en 2023. Sa forme actuelle, limitant la hausse des prix de l’énergie à 4 %, se termine le 31 décembre comme prévu.

Mais à compter du 1er janvier 2023, le mécanisme se poursuit, afin de limiter la hausse des prix du gaz et de l’électricité à +15 %. Une mesure qui concerne « tous les ménages », a assuré la Première ministre, « copropriétés, logements sociaux, petites entreprises et plus petites communes ».

Cela représente, a-t-elle ajouté, une économie « de 160 euros par mois pour les Français qui se chauffent à l’électricité, 175 euros pour les Français qui se chauffent au gaz ».

 

Sur RMC/BFMTV le 6 septembre dernier, Bruno Le Maire avait déjà parlé d’une « hausse contenue » l’année prochaine, souhaitant éviter à tout prix la situation « intenable » dans laquelle se trouvaient nos voisins anglais. « Nous avons fait le choix depuis le début d’anticiper cette crise énergétique et de lisser les effets dans le temps » s’est-il défendu.

Des chèques énergie « exceptionnels »

Comme cela avait été envisagé, le gouvernement annonce un élargissement du chèque énergie pour les foyers les plus modestes. « Des chèques énergies exceptionnels vont être distribués d’ici la fin de l’année, pour 12 millions de foyers », a annonce Elisabeth Borne, « soit quatre foyers sur six ».

Le chèque sera « de 100 ou 200 euros selon le revenu », a précisé la première ministre. A ce jour, six millions de personnes profitaient du chèque énergie, pour un montant similaire. L’élargissement du chèque énergie devrait être abordé avec le Parlement au moment de l’examen du budget.

 
12 millions de foyers vont recevoir un chèque énergie d'ici la fin de l'année.

12 millions de foyers vont recevoir un chèque énergie d’ici la fin de l’année.
© Photo capture d’écran / Twitter / Gouvernement

« Chaque geste compte »

Les Français sont invités à économiser leur énergie au mieux, via des petits gestes du quotidien. Un conseil sur lequel a à nouveau insisté Elisabeth Borne durant sa conférence de presse. Ce mercredi 14 septembre, lors d’une autre conférence, le gestionnaire de Réseau de transport d’électricité (RTE) a recommandé de baisser notre consommation nationale de 1 à 5 %, afin d’éviter des coupures durant l’hiver, relaie le magazine Capital. RTE parle d’un risque de tension « accru », mais les économies d’énergie rendent la situation « maîtrisable ».

 

Les Français sont invités à appliquer une température de 19 degrés en intérieur durant l’hiver. L’éclairage le soir doit également être réduit au mieux dans l’espace public. Les enseignes lumineuses type panneaux publicitaires sont directement visés. La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher l’a rappelé lors de la conférence organisée ce mercredi : « chaque geste compte ». Elle assure par ailleurs que le gouvernement fera lui aussi des efforts, au même titre que chaque Français.

Pas de risque de « black-out »

« En aucun cas, la France ne court un risque de black-out », a assuré le président de RTE, Xavier Piechaczyk dans la matinée. Des coupures d’électricité ciblées et prévues à l’avance pourraient être envisagées pour éviter une panne générale. Un dispositif appelé « délestage » et qu’évoquait déjà la ministre Agnès Pannier-Runacher ce mardi 13 septembre devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. Elle aussi affirmait que le risque de « black-out » n’était pas redouté pour l’instant. « Un plan de continuité est préparé en cas d’insuffisance d’alimentation en électricité, avec des mesures comme les délestages », avait ajouté la ministre.

Elizabeth Borne, elle, a mis en avant « la sobriété plutôt que des coupures choisies ». La première ministre a parlé de « crainte excessive de pénurie ». Il faut d’abord rassurer les marchés sur ces risques de pénurie, les prix sont exagérément hauts. Nous ne sommes pas dupes, certains spéculent sur la crise et font monter les prix. »

Mobilisation européenne

Ce mercredi 14 septembre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a assuré que l’Union européenne allait engager « une réforme en profondeur » du marché de l’électricité pour aider citoyens et entreprises à surmonter l’envolée des prix.

A LIRE AUSSI. Ursula von der Leyen promet solidarité et réforme énergétique

La présidente de la Commission européenne a notamment proposé de plafonner « les recettes des entreprises qui produisent de l’électricité à faible coût ». Elle a par ailleurs abordé la question d’une « contribution de crise » de la part des producteurs d’énergie fossiles, une sorte de taxe pour les « super profits ».  

Les mesures proposées par la présidente de la Commission européenne ont été saluées par la première ministre Elisabeth Borne, qui dit souhaiter également « revoir les prix du marché européen », et appuie l’idée de taxer les marges exceptionnelles réalisées par les producteurs d’énergie.

Prise à parti ce mercredi par l’eurodéputée Manon Aubry (La France insoumise) sur les factures hors de prix des Français, Ursula von der Leyen a répondu : « Envoyez ces factures à Moscou ! C’est eux qui sont à la source de nos problèmes ».

 
0 0 votes
Évaluation de l'article

Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx