Articles Nouvelle république,  Divers

Laurent Brillard présentait ses vœux.

Le maire et président de la communauté d’agglomération Laurent Brillard présentait ses vœux mercredi. Il a rappelé les principales réalisations 2019.

Un film rythmé sur les réalisations 2019. C’est ce qu’ont choisi de diffuser la Ville de Vendôme et la communauté d’agglomération Territoires vendômois (ou agglo) mercredi en introduction de la cérémonie des vœux au Minotaure, devant six cents personnes : autorités, élus, associatifs et citoyens. Au sein de cette vidéo, divers partenaires de ces collectivités ont fait part de leurs projets 2020 : le sportif vendômois Ludovic Chorgnon qui prépare sept ironmans en sept jours sur sept continents ; la viticultrice naveilloise Ariane Lesné, qui souhaite ouvrir un bar associatif à Naveil ; ou encore Richard Gauvin, de Figures libres, qui veut développer le nouveau label de l’association.
Puis dans son discours, élections municipales de mars 2020 oblige, aucune annonce de nouveau projet n’a été effectuée par Laurent Brillard, maire de Vendôme – candidat à sa propre succession – et président de la communauté d’agglomération. Il a en revanche égrené les principales réalisations 2019. Le tout, devant de nombreux élus comme le président du Département Nicolas Perruchot, le sénateur Jean-Marie Janssens ou encore le député Pascal Brindeau. Dans la salle, des représentants des futures équipes concurrentes aux municipales étaient présents, comme Laurent Mameaux, de la liste Partageons demain, conduite par Christophe Chapuis (PS) ; Jean-Paul Tapia, de la liste Place à Vendôme ; ou Vendômois naturellement de Florent Grospart et Sandrine Tricot (EELV).
Vuitton, climat et centre aquatiqueLaurent Brillard a fait mention de la volonté de l’entreprise Louis-Vuitton d’implanter un atelier parc technologique de l’Oratoire près de la gare TGV fin 2020, en plus de celui qui ouvrira au début de l’année bâtiment Régence. « Avec 6,6 % de taux de chômage, le bassin de Vendôme figure dans le Top 20 des territoires les plus dynamiques de France », a-t-il par ailleurs ajouté. L’élu est également revenu sur l’ouverture en décembre dernier, du centre aquatique des Grands-Prés à Vendôme [après un retard de plus d’un an pour cause de défaut de conception des filtres par l’architecte]. Un lieu qui sera fréquenté par les habitants mais aussi cent huit classes des écoles, collèges et lycée du territoire, et dix-neuf associations.

Le maire a eu aussi une pensée pour l’environnement. « Cet été, le Loir nous a rappelé de manière spectaculaire que notre ville d’eau pourrait ne plus l’être. J’ai dû prendre des mesures radicales […] Une réflexion nécessaire sur les variétés de plantes doit être poursuivie. » L’élu a annoncé également que la Maison de santé pluridisciplinaire universitaire financée par Territoires vendômois et qui naîtra rue Darreau à Vendôme, sera « conçue avec une ossature bois et des techniques d’isolation performantes : le label “ bâtiment bas carbone ” sera atteint ».

Source: La nouvelle République

0 0 vote
Évaluation de l'article
Armel

Vice-Président de l'association et Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx
()
x