Articles Nouvelle République,  Environnement

Mairie de Vendôme et agglo vendômoise font baisser température et facture


A compter du 1er octobre, la consommation énergétique de la ville comme de l’agglomération sera en baisse pour limiter au mieux la hausse de la facture.


 

À défaut de bénéficier du bouclier énergétique gouvernemental instauré uniquement pour les ménages les plus modestes, la ville de Vendôme et  la communauté d’agglomération Territoires vendômois sont placées, dès ce 1er octobre, sous un régime surveillé des factures d’énergie. À la clef, des modifications dans les horaires de l’éclairage public et des baisses de températures dans les équipements publics.

L’inventaire des pratiques de sobriété a été listé ce 20 septembre 2022 avec Laurent Brillard, maire et président de l’agglo Territoires vendômois, en présence de Bernard Dugas, nouveau directeur général adjoint en charge de l’attractivité territoire et d’Antony Bourgeois,  nouveau directeur du service patrimoine, voirie et efficacité énergétique.

Limitation de l’éclairage public 

À Vendôme, terminé l’éclairage pendant toute la nuit, du vendredi au samedi et du samedi au dimanche. Désormais, l’éclairage pour ces deux nuits sera coupé de minuit à 6h. En semaine, l’éclairage sera arrêté de 23h à 6h. Y compris pour tous les bâtiments patrimoniaux. Et pas d’exception pour le château ou l’abbatiale de La Trinité. Même pas pour le programme de mise en valeur nocturne du Loir. Quant au Minotaure, il restera éclairé uniquement le temps de l’évènement qui s’y déroule. « C’est une économie annuelle de l’ordre de 90.000€ », précise Antony Bourgeois.

Le développement de l’éclairage public par leds lancé depuis plusieurs années va se poursuivre. « Déjà 60 % du parc est en leds avec des investissements annuels de l’ordre de 60.000 € . Un effort accentué en 2022 avec plus de 100.000 € d’équipement. Depuis six ans, ces investissements annuels ont permis de couvrir la hausse du prix puisque notre facture est cependant restée sensiblement la même », précise le technicien.  « Dans le budget qui est en cours d’élaboration, nous allons voir comment poursuivre cet effort », ajoute le maire.

Chauffage limité à 19 degrés

Désormais, le 19 degrés Celsius est la règle dans tous les bâtiments publics municipaux et communautaires: bureaux, écoles, équipements sportifs et salles de spectacles comme le Minotaure ou l’espace culturel de Lunay. Quant aux gymnases, ils sont limités à 14°C. Seule exception: les jours de compétition. Les crèches, elles aussi, sont mises au même régime du 19°C mais les pièces de change pourront rester à 22°C.

Quant à la piscine, l’eau va passer de 28 à 26 degrés dans le bassin sportif, de 30 à 28 degrés dans le bassin ludique et de 29 à 27 degrés pour l’air ambiant. Là, c’est une économie annuelle de l’ordre de 30.000€ qui est avancée. Pour le maire, la fermeture n’est pas envisageable . « Il faut d’abord maintenir le service. De plus, arrêter quelques jours n’est pas un vraie économie puisqu’ensuite il faut rechauffer tout l’équipement.» 

Le centre aquatique des Grands-Prés bénéficie d’une alimentation par géothermie (chaleur du sol) et par gaz, 70% pour l’une et 30 % pour l’autre en période estivale et inversement l’hiver. A compter de janvier prochain, avec la mise en place du réseau chaleur en cours d’installation avec une alimentation bois, réseau connecté pour la piscine, le dojo, la crèche, le gymnase, le Minotaure et par option la gendarmerie voisine, le gaz ne sera plus qu’une énergie de  remplacement en cas de rupture d’approvisionnement.

Patinoire et illuminations maintenues

Contrairement à la  ville de Tours qui a retiré l’animation patinoire  de son programme, Vendôme maintient  « Abbaye on ice » mais… En ayant signé le contrat en août dernier, le rendez-vous passe de sept à six semaines du 18 novembre au 8 janvier. Justement pour limiter la facture importante nécessaire pour maintenir une bonne qualité de glace. A signaler également que la durée des illuminations de fin d’année sera raccourcie passant du 1 er décembre au 3 janvier. 

Source: La Nouvelle République

0 0 votes
Évaluation de l'article

Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx