Articles Nouvelle République,  Environnement

Pas d’arrosage dans les cimetières

Apparemment pas simple d’accepter de ne pas arroser les plantes déposées sur une tombe puisque, malgré l’interdiction préfectorale du 8 août avec une mise à jour du 10 août, les visiteurs des cimetières tiennent à toujours pouvoir ouvrir les robinets d’eau malgré l’affichage d’interdiction d’arrosage. Si pour des raisons de sécurité l’eau n’est pas coupée, les arrosoirs ont été supprimés. À la mairie, le service explique que les cimetières sont associés à un espace vert privé où, sauf dérogation préfectorale, l’arrosage est interdit de 8 h à 20 h. D’ailleurs hier, au vu de la sécheresse, la mairie annonçait qu’elle changeait ses pratiques. Ainsi les jardinières, les grands bacs floraux et les massifs ne disposant pas d’un arrosage automatique au goutte-à-goutte, ne seront plus arrosés, de même que les pelouses équipées d’un système d’arrosage autonome.
Dans les autres cas, les arrosages nocturnes seront maintenus au strict nécessaire. Les camions citernes de la direction de l’environnement et des espaces verts (remplis par prélèvement dans un puits situé au parc horticole, indépendant de la nappe du Loir) ne seront utilisés que pour sauver les arbres récemment plantés. La fontaine dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville fonctionnant en cycle fermé (sans ajout d’eau) n’est pas concernée par ces restrictions.

Source: La Nouvelle République

0 0 votes
Évaluation de l'article

Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx