Articles Nouvelle République,  Divers

Restrictions étendues à l’ensemble du territoire, fermetures des écoles : les principales annonces d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron depuis l'Elysée, lors de son allocution solennelle ce jeudi 31 mars 2021. © Photo, capture écran TF1
Emmanuel Macron depuis l’Elysée, lors de son allocution solennelle ce jeudi 31 mars 2021. © Photo, capture écran TF1

Les mesures de « freinage renforcé » en vigueur dans 19 départements vont être étendues à l’ensemble du territoire métropolitain dès ce samedi 3 avril. Les établissements scolaires vont fermer durant trois semaines.


 

Le chef de l’Etat a tranché. Face à la progression de l’épidémie en France, Emmanuel Macron a annoncé l’élargissement des restrictions déjà en vigueur dans 19 départements à l’ensemble du territoire métropolitain. 
Les établissements scolaires seront fermés durant trois semaines, a également indiqué le président lors de son allocution solennelle, ce mercredi 31 mars.

Les « mesures de freinage » étendues à toute la métropole

Les « mesures de freinage » déjà appliquées dans 19 départements en vigilance renforcée vont être étendues dès ce samedi 3 avril, dans la soirée, à l’ensemble du territoire métropolitain. « Chacun doit limiter au maximum les contacts, les rencontres », a justifié Emmanuel Macron. 

  • Les déplacements sont limités à un rayon de 10 km autour du domicile.
  • L’attestation dérogatoire de déplacement ne sera nécessaire que pour les déplacements au-delà de cette limite.
  • Les commerces « non-essentiels » seront fermés selon la liste définie dans les 19 départements qui appliquent déjà ces mesures
  • Par ailleurs, le télétravail sera systématisé a annoncé le chef de l’Etat, et le couvre-feu sera maintenu à 19 h partout. 

« Nos concitoyens qui veulent changer de région pour s’isoler pourront le faire dans ce week-end de Pâques », a déclaré Emmanuel Macon, qui a toutefois demandé à ses concitoyens d’ « éviter », lors de ce week-end pascal, « les rassemblements privés, les fêtes avec la famille, les amis, les proches. » « C’est lors de ces occasions que nous nous contaminons le plus », a-t-il indiqué. 

Le chef de l’Etat a également annoncé le renforcement des contrôles sur la voie publique durant les prochaines semaines. 

Pour quatre semaines, tous les habitants de la métropole seront soumis à ces mesures de restrictions © Capture – France Info

Fermeture des établissements scolaires durant trois semaines

« Nous allons fermer durant trois semaines les crèches, les écoles, les collèges, les lycées« , a déclaré le chef de l’Etat, ce jeudi 31 mars. 

Mais le calendrier scolaire sera adapté : 

  • La semaine prochaine, les cours se feront en distanciel à la maison, sauf pour les enfants de soignants et de quelques autres professions, de même que pour les enfants en situation de handicap.
  • A partir du 12 avril, la France entière va connaître le « dézonage ». Oubliez les zones A, B ou C, l’ensemble du territoire sera en vacances en même temps (du 12 au 26 avril).
  • La rentrée scolaire aura lieu le 26 avril, en présentiel pour les écoliers, à distance pour les collégiens et lycéens. Ces derniers pourront retrouver physiquement leur établissement scolaire à partir du 3 mai. 
  • Quant aux étudiants, ils pourront se rendre durant toute cette période à l’université dans la limite d’un jour par semaine. 

Les parents ne pouvant exercer leur activité en télétravail pourront bénéficier du chômage partiel, selon des conditions déjà connues. Les mesures de soutien pour les indépendants seront prolongées. 

Voici le programme des prochaines semaines pour les écoliers français. © Capture – France Info

Des renforts en réanimation 

Emmanuel Macron a également promis des « renforts supplémentaires » en réanimation pour faire face à l’afflux de malades graves du Covid-19 et passer « dans les prochains jours » à plus de 10.000 lits, contre 7.665 actuellement.

« Je veux ici remercier les étudiants en médecine, les retraités, le service de santé des armées, tous les volontaires de la réserve sanitaire. Tous sont mobilisés, seront mobilisés de manière accrue pour porter dans les prochains jours, notre capacité à un peu plus de 10.000 lits », a-t-il déclaré, évoquant l’ouverture de nouvelles capacités d’accueil dans certains hôpitaux parisiens, pour éviter notamment de « trop déprogrammer » des opérations chirurgicales.

« La vaccination va accélérer »

Emmanuel Macron a réitéré sa confiance dans la vaccination. « A ce jour, plus de 8,5 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin et 3 millions deux doses », a indiqué le président.

Selon lui, le vaccin est « efficace au bout de 15 jours », comme en témoigne la mortalité en baisse chez les plus de 80 ans. « Dans les maisons de retraite, un retour à la vie normale est désormais possible » s’est-il félicité.

Le taux d’incidence a fortement diminué chez les plus de 80 ans. © Capture – France Info

Mais pour couvrir l’ensemble du pays, on est encore loin du compte. C’est pourquoi le chef de l’Etat souhaite que la mobilisationprogresse. « De plus en plus de doses seront produites en France et en Europe, qui deviendra le premier continent en termes de fabrication de vaccins. » 

Si des retards se sont accumulés, il s’est félicité de la hausse de la livraison de doses en France ces derniers jours. Ce qui permettra d’accélérer la stratégie vaccinale. « 1.700 centres sont désormais ouverts pour vacciner les plus de 70 ans avec les sérums Pfizer et Moderna à partir du 31 mars. » Les plus de 75 ans qui n’ont, eux, pas pu être vaccinés devraient être contactés par les services de l’Assurance maladie pour y remédier. 

« Les plus de 55 ans atteints de comorbités peuvent dès à présent prendre rendez-vous avec leur médecin ou pharmacien pour recevoir les vaccins AstraZeneca et Johnson&Johnson, quand ce dernier sera livré », a précisé Emmanuel Macron. 

S’il souhaite une vaccination intense, tous les jours de la semaine, Emmanuel Macron a également défini un nouveau calendrier de vaccination. « A partir du 16 avril, les personnes âgées de 60 à 70 ans pourront se faire vacciner, puis dès le 15 mai ceux entre 50 et 60 ans et enfin, l’ensemble des moins de 50 ans à partir de la mi-juin. »

Certaines professions à risques, tels que les professeurs ou les policiers, pourraient être vaccinées en priorité. Mais aucune échéance n’a été avancée par le chef de l’État.  

Voici le nouveau calendrier espéré dans les 1.700 centres de vaccination. © Capture – France Info

Réouverture progressive « mi-mai » 

Enfin, Emmanuel Macron a tentré de donner une perspective à moyen et long terme aux Français « dont la lassitude est forte et compréhensible ». Il souhaiterait commencer à rouvrir sous conditions « certains lieux de culture et certaines terrasses dès la mi-mai. » 

Puis un desserrage progressif des restrictions entrera en vigueur. « Je reviendrai vers vous pour préciser cet agenda des réouvertures prochainement, et j’espère qu’on pourra rapidement retrouver notre art de vivre à la française. » 

Source: La nouvelle république

0 0 votes
Évaluation de l'article

Vice-Président de l'association et Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx
()
x