Articles Nouvelle République,  Environnement

Vendôme : les ordures ménagères vont coûter plus cher


L’enlèvement des ordures ménagères coûtera plus cher. En cause, la hausse des charges et la baisse des recettes des syndicats de collecte.


 
En conseil communautaire, jeudi, l’enlèvement des ordures ménagères était au menu des élus de Territoires vendômois, réunis au Minotaure. Ils ont voté les taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères pour les communes dépendantes du syndicat de collecte des déchets ValDem, et les montants de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères pour celles situées sur le territoire du syndicat Syvalorm (1). Partout, c’est la hausse.
Côté ValDem, la facture coûtera environ 2,60 % plus cher.
Côté Syvalorm, c’est même 6 % plus cher. La raison ?
Les deux syndicats ont des charges en plus et des recettes en moins. « Le prix des matières premières chute, même si ça commence à remonter un peu », a expliqué Laurent Gauthier, vice-président de Territoires vendômois délégué à la valorisation des déchets, et troisième vice-président du Syvalorm. Si ValDem contient la hausse, c’est parce qu’il est soumis à une taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) moins élevée que ne l’est le Syvalorm. En effet ce dernier syndicat qui cherche à augmenter sa part de déchet non-recyclables incinérés, utilise encore beaucoup l’enfouissement. ValDem est considéré comme plus vertueux, avec l’utilisation de l’usine d’incinération Arcante, à Blois, qui alimente un réseau de chaleur. L’une des solutions ? « Mieux trier », selon Laurent Gauthier. « Encore que, comme dit Thierry Boulay, président de ValDem, le déchet qui coûte le moins est celui qu’on ne produit pas », ajoute Nicole Jeantheau, vice-présidente de Territoires vendômois déléguée aux finances, et élue de ValDem. « Les composteurs marchent très bien ! », appuye Laurent Brillard, président de Territoires vendômois.
La hausse des taux a été votée moins trois abstentions concernant la taxe, et moins une abstention concernant la redevance.
(1) Au sein du Syvalorm, certaines communes fonctionnent toujours avec un système de taxe.
 
0 0 votes
Évaluation de l'article
Armel

Vice-Président de l'association et Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx
()
x