Articles Nouvelle République,  Divers

Vendôme : quartier gare, la maison de santé va bientôt ouvrir


Le chantier de la Maison de santé pluridisciplinaire universitaire (MSPU) se termine. Livraison pour septembre avec ouverture fin 2021.


 
Le calendrier a été respecté et la livraison des locaux aux professionnels devrait être assurée en septembre pour une ouverture au public fin 202, assure Laurent Brillard, maire et président de la communauté d’agglomération, maître d’ouvrage. « C’est là un bel outil qui devrait nous aider à garder notre offre de santé actuelle et à proposer des conditions nouvelles d’exercice, notamment pour permettre l’arrivée de professionnels lors de la retraite des généralistes actuellement en exercice. »

C’est quartier gare, entre le silo à l’abandon et les ex-locaux de FMB rue du 20e-Chasseurs, que le bâtiment a surgi de terre sur le site de l’ancienne friche Franciade.
« La maîtrise d’ouvrage de cette MSPU est assurée par la communauté d’agglomération Territoires vendômois qui a accepté de porter le projet en 2018, projet né de la coopération avec les professionnels de santé de la Maison de santé pluridisciplinaire (MSP) du trente », rappelle Laurent Brillard.

C’est en août-septembre 2019 que les anciens bâtiments de la Franciade ont été démolis, suivis en avril-juillet 2020 de la démolition des bâtiments qui étaient adossés au silo. Les travaux ont ainsi pu commencer dès juillet 2020 pour une livraison aux professionnels de santé en septembre pour la suite des travaux.
Pour cette réalisation, la Ville, qui a pris en charge le coût de la démolition des bâtiments de l’îlot, a offert le terrain à l’agglomération et a aménagé les abords, l’éclairage public et le réaménagement de la voirie extérieure.
 
Coût prévisionnel des travaux : 3.053.580 € TTC

C’est la communauté d’agglomération qui finance l’équipement ainsi que l’aménagement du parking et des espaces extérieurs.
Le coût prévisionnel des travaux est de 3.053.580 € TTC dont 1.760.000 € assumés par l’agglomération Territoires vendômois. La réalisation bénéficie de subventions de 721.000 € de la Région, de 515.000 € de l’État et de 60.000 € du Département.
Le bâtiment sera loué par la Société interprofessionnelle des soins ambulatoires (Sisa), constituée par les professionnels de santé de la Maison pluridisciplinaire (MSP) du trente.
Les bâtiments devraient accueillir des professionnels qui vont transférer leurs cabinets déjà implantés à Vendôme ou en Vendômois et des nouveaux arrivants, augmentant ainsi l’offre globale de soins.
Sont évoqués des médecins, kinés, sages-femmes, infirmières libérales, pédicure, podologue, assistants médicaux, travailleur social, secrétaires médicales, ophtalmologiste, orthoptiste, psychologues.
Et bien sûr, un médecin chef de clinique. « C’est là le professionnel indispensable à la reconnaissance du caractère universitaire d’une MSPU. Il exerce une triple fonction d’enseignant, de recherche ainsi que de soins », souligne l’agglo.
 
0 0 votes
Évaluation de l'article

Vice-Président de l'association et Webmaster du site

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
J'adorerais connaître vos pensées, veuillez commenterx
()
x